Heliominos

Concrètement on fait quoi ?

Après les tâches habituelles, nous continuons la journée (surtout le samedi car c’est plus simple on ne travaille pas) en vérifiant les diverses dénonciations de maltraitance que nous avons reçu soit par courrier soit par téléphone…

La maltraitance ce n’est pas simplement un animal que l’on frappe, c’est aussi et souvent un manque de connaissances et d’attention de la part des propriétaires. Cela va du manque de nourriture au manque de soins en passant par des lieux d’accueil qui ne sont pas adaptés à l’animal.

 

 

 

Avoir un cheval chez soi c’est bien, savoir s’en occuper c’est mieux !

Car le cheval s’ennuie et déprime si l’enfant ou l’adulte ne s’en occupe plus…

Des conditions de détention inimaginables et pourtant ça ne dérange pas le propriétaire ! Tout le pré est dans le même état, quel bonheur la vie de cheval au pré !!

Parfois, il est déjà trop tard, on ne peux plus rien faire…

 

Et c’est pour éviter cela que nous intervenons, pour que des équidés ne soient plus victimes de cruauté humaine, quelle soit volontaire ou non, le résultat sera toujours le même.

C’est l’animal qui trinque et nous continuerons à vérifier chaque semaine les dénonciations, tout en sachant que 70% de nos déplacements sont des dénonciations injustifiés pour cause de querelles de voisinage… Qui font perdre un temps précieux aux membres de l’association et qui font risquer aux dénonciateurs des poursuites judiciaires coûteuses car l’association est en droit de porter plainte pour dénonciation calomnieuse (ainsi que la personne victime de cette dénonciation).

Il s’agit aussi parfois de vieux chevaux amaigris car les gens ne savent pas qu’un vieux cheval peut paraitre maigre alors qu’il est en bonne santé.

Mais mieux vaut un déplacement pour rien plutôt que de passer à coté d’un vrai cas de maltraitance !

 

Mais c’est aussi

Récupérer des chiots morts dans un sac poubelle… Ouf une survivante!

Récupérer les jolies chèvres achetées pour tondre la pelouse et qu’on ne supporte plus car elles détruisent tout. « Si personne ne les prend je les ferais abattre, c’est de la saloperie! » Mais madame, fallait peut être y penser avant de les acheter !

Récupérer des achats quelque peu impulsifs… qui deviennent vite encombrants !

Ou trop nombreux…

Trop odorants !

Ou trop handicapés…

Ou encore trop vieux et aveugle

 

Trop agressifs car mal éduqués… Mais à qui la faute !?

Et bien sûr lorsque l’enfant ne veut plus jouer avec ou que l’on s’aperçoit qu’un animal demande de l’entretien…

 

 

Bref, l’animal est devenu « un objet de consommation », on achète sans réfléchir à ses besoins, on l’utilise comme un jouet et puis un jour on s’en débarrasse par ennui, par ignorance ou par bêtise. Notre refuge est essentiellement consacré aux équidés mais lorsque la place nous le permet, notre porte est ouverte à tout animal en détresse.

Nous essayons également de sécuriser les animaux blessés, divaguant ou lâchement largués le long des routes ou dans les bois et on voit de tout !

Des chiens évidemment…

 

Des chats…

Des lapins nains et autres rongeurs…

Des chèvres…

Et plus étonnant des chevaux que personne ne signale comme ayant disparus !

Le propriétaire de cette jument préfèrera l’abandonner au refuge plutôt que de subir un procès…

Des rapaces bien souvent tapés par des camions ou des voitures…

 

Ou encore cette petite chouette retrouvée coincée dans un conduit de cheminée !

Vous l’aurez compris, nos actions, bien que tournées essentiellement vers les équidés, ne mettent pas de côté les autres espèces.

Vous voulez signaler un cas de maltraitance ? Vous ne pouvez plus vous occuper de votre animal  ou vous souhaitez des conseils ?

Contactez nous !

 

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Création de sites web made in Limousin by Calliope IT